Kakémonos Dans la galerie Un rue terme, le peintre est arrivé avec un petit sac, en a tiré des papiers qu'il a dépliés et qui formèrent de légers kakémonos sur les murs, une constellation de signes noirs. Ecriture ? Alors celle des voûtes de feuilles que l'on regarde allongé sur le sol, feuillées ? Alors peut-être celles que l'on retient quand on commence, le pinceau à la main à penser. Comment s'est rempli cet espace ? Par couches successives, ou en avançant méthodiquement d'un coin vers le centre, du haut vers le bas, du ciel vers le sol, on ne sait, mais l'oeil peut tracer des chemins dans cette résille de noir et blanc. Chantal Dericke le 22 décembre 2011
Made with Adobe Muse